Funérailles écologiques : quels choix possibles ?

À l’heure où la préservation de l’environnement est une problématique plus vive que jamais, de nombreux domaines d’activité sont obligés d’opérer une transition écologique. En effet, les attentes des clients sont de plus en plus poussées à ce sujet, à commencer dans le secteur funéraire. Depuis quelques années, les funérailles écologiques sont en nette progression, et ce, bien qu’il ne soit pas toujours aisé de distinguer ce qui est possible de ce qui ne l’est pas, surtout en France. 

Si vous êtes intéressé par cette perspective, voyons ensemble les choix qui sont actuellement à votre disposition pour organiser des obsèques écologiques. 

Opter pour des solutions de funérailles écologiques en France 

Alors que des techniques novatrices comme l’humusation, l’aquamation, ou encore la promession sont autorisées dans de nombreux pays du monde, la France reste encore réfractaire à ces solutions d’obsèques écologiques. Effectivement, seules l’inhumation et la crémation, telles que nous les connaissons déjà, sont acceptées par la loi. Pour organiser des funérailles écologiques, cela implique évidemment de se concentrer sur les autres aspects de ces dernières, comme pour le choix des tombes, ou encore celui du cercueil. 

De manière générale, voici les possibilités en France : 

  • mettre en place une tombe végétalisée ; 
  • faire disperser ses cendres dans un jardin du souvenir ; 
  • se faire inhumer dans un cimetière naturel ; 
  • choisir un cercueil ou une urne en matériaux écologiques. 

Choisir parmi les différents types de cercueils écologiques 

Comme nous venons de le voir, le choix du cercueil ou de l’urne est une étape primordiale dans l’organisation d’obsèques écologiques. En effet, il s’agit des rares domaines dans lesquels la famille, ou le défunt de son vivant, peut véritablement faire un choix différent.  

Ainsi, pour respecter vos convictions et préserver l’environnement, vous pouvez choisir entre différents types de cercueil, parmi lesquels : 

  • le cercueil en bois non traité ; 
  • le cercueil en carton, en bambou, ou en autres matières naturelles ; 
  • le cercueil biodégradable ou compostable. 

Bien entendu, il en va de même pour l’urne si les obsèques s’organisent autour d’une crémation, puisque pour elle aussi, de nombreuses alternatives écologiques sont désormais disponibles sur le marché. 

Choisir des pompes funèbres écologiques à Paris ou en Île-de-France 

À Paris ou en Île-de-France, plusieurs pompes funèbres se sont déjà converties aux funérailles écologiques. Parmi les professionnels que vous pouvez solliciter, on retrouve par exemple : 

  • Pompes Funèbres 1887, qui propose un accompagnement complet ; 
  • Maison Cridel ; 
  • Advitam, une agence de pompes funèbres en ligne, qui se charge d’organiser les obsèques écologiques et propose une prestation clé en main. 

Attention, il est important de garder à l’esprit que de nombreuses pompes funèbres ne proposent pas encore de prestations écologiques, y compris quant au choix du cercueil ou de l’urne. Même si ce type de funérailles est en nette augmentation, il reste encore minoritaire au regard des autres solutions. Pour éviter des déconvenues, il est donc essentiel de bien se renseigner en amont sur les possibilités offertes par les professionnels contactés. 

(Crédit photo : iStock)

Nous vous conseillons également