Préparer ses obsèques : les différents choix possibles

Préparer ses obsèques de son vivant permet de s’assurer du respect de ses dernières volontés et de soulager la famille des nombreuses démarches à réaliser au moment du décès, d’autant plus que, lorsque le défunt ne laisse pas de consignes précises, cela peut occasionner des tensions parmi les proches le moment venu. 

En effet, organiser des funérailles pour un proche entraine de nombreuses questions et beaucoup de choix sont à faire. C’est pourquoi organiser ses funérailles dans un contrat d’assurance obsèques en capital et prestations est une solution intéressante. Découvrons les différents choix possibles que vous aurez à faire. 

Choisir l’agence de pompes funèbres à Paris ou en Île-de-France 

Vous allez devoir choisir l’agence de pompes funèbres qui sera chargée de vos futures obsèques. Son choix est important, car c’est avec elle que vous allez définir l’organisation précise de votre cérémonie d’obsèques dans votre contrat de prévoyance. 

Pour cela, il vous faudra sélectionner des agences proches de chez vous. Nous vous conseillons de prendre contact avec la mairie de votre commune ou celle de votre arrondissement si vous habitez à Paris, car elle en détient la liste. 

Enfin, nous vous recommandons de demander plusieurs devis pour comparer les prix, car les tarifs peuvent fortement varier d’une agence à l’autre, surtout en Ile-de-France, une des régions les plus chères de France. 

Voici quelques entreprises bien implantées en région parisienne : 

  • PFG, Pompes Funèbres Générales d’Ile-de-France ; 
  • Roc-Eclerc à Paris ; 
  • Service funéraire de la ville de Paris. 

Choisir entre l’inhumation ou la crémation à Paris ou en Île-de-France 

Peut-être avez-vous déjà une préférence en matière d’inhumation ou de crémation, le cas échéant, voici quelques informations pouvant vous aider à faire un choix. 

La différence la plus importante entre l’inhumation et la crémation réside dans le prix de la prestation. Le coût de l’incinération varie entre 1000 et 3000 euros en fonction du crématorium et de l’urne choisie, alors qu’une inhumation coûte en moyenne 4000 euros selon le choix du cercueil et le lieu d’inhumation (les places en cimetière sont comptées et chères à Paris). 

De plus, l’organisation de l’inhumation entraine plus de choix à faire, notamment en matière de sépulture. 

Choisir le cercueil et/ou l’urne funéraire 

Le choix du cercueil est une étape importante dans l’organisation des obsèques, car il s’agit de la plus grosse dépense dont le prix varie fortement en fonction du modèle choisi et des ornements de personnalisation. La majorité des cercueils est en bois d’une épaisseur de 22 millimètres et obligatoirement équipé d’un système d’étanchéité.  

En cas de crémation du corps, il est possible de choisir un cercueil en carton, moins cher (environ 400 euros). Il faudra également choisir un urne funéraire pour les cendres. Il existe différentes tailles, différentes formes, nombreux choix de couleurs et matières. 

Choisir le monument funéraire 

Le monument funéraire, comme une pierre tombale, est le lieu de recueil pour les familles. En marbre ou en granit, une pierre tombale est généralement gravée et peut comporter des photos. Son prix varie en fonction de la forme, du type de granit, le niveau de personnalisation, etc.  

Enfin, vous devrez choisir une plaque funéraire. Elle permet à la famille de rendre hommage au défunt par l’inscription d’une phrase simple ou d’une citation. Tous types de plaques existent (taille, forme, matériaux, couleur, etc.).  

(Crédit photo : iStock)

Nous vous conseillons également

Rédiger un avis de décès

Après le décès d’une personne aimée, la tradition est de rédiger un avis de décès. En effet, il s’agit souvent de l’un des derniers hommages des proches au défunt, ce qui explique pourquoi le texte doit être écrit avec soin. Non seulement il fait part de l’annonce du décès au public, mais en plus, il est susceptible d’indiquer des informations quant à la cérémonie et aux obsèques en général. Date, heure, lieu d’inhumation, ou de crémation, un certain nombre d’indications peuvent être mises dans l’avis de décès.