Préparer les obsèques d’un parent

La perte d’un parent est un moment difficile à surmonter, d’autant plus qu’il faut se charger de la préparation de ses obsèques dès l’annonce du décès. En effet, certaines démarches sont à réaliser dans les 24 heures suivant la mort, notamment la constatation du décès par un médecin, qui rédigera le certificat de décès, ainsi que sa déclaration à la mairie. 

Enfin, la famille doit également contacter une société de pompes funèbres pour préparer les obsèques du défunt dans le respect de ses dernières volontés. Il convient de vérifier si la personne décédée a souscrit, ou non à un contrat de prévoyance obsèques en capital et/ou prestations. Dans ce dernier cas, il se peut que le défunt ait déjà tout préparé de son vivant.  

Le cas échéant, voici tout ce qu’il faut savoir pour préparer les obsèques d’un parent à Paris ou en Ile-de-France. 

Choisir une entreprise de pompes funèbres à Paris ou en Ile-de-France 

Dans le cas d’une assurance obsèques, l’entreprise de pompes funèbres a déjà été désignée par le défunt de son vivant. À défaut, c’est aux proches d’en choisir une. 

Chaque mairie des communes en Ile-de-France ou des arrondissements de Paris possède une liste de l’ensemble des entreprises de pompes funèbres présentent en ville. Services funèbres de grande envergure, petites entreprises familiales, sociétés spécialisées (selon la religion du défunt, écologique, etc.), le choix en région parisienne est vaste du fait de sa population très hétéroclite. 

Dans tous les cas, nous vous recommandons de demander plusieurs devis afin de comparer les prix au regard des prestations proposées, car les tarifs peuvent varier d’une agence à l’autre, et plus encore à Paris. 

Organiser les obsèques d’un parent à Paris ou en Ile-de-France 

Même si une entreprise de pompes funèbres peut se charger de toutes les formalités, la famille doit tout de même faire certains choix, notamment en l’absence d’un contrat de prévoyance : 

  • le choix entre une inhumation ou la crémation du corps ; 
  • le choix du cercueil, obligatoire que ce soit pour une inhumation ou une crémation, et de ses ornements (personnalisation du cercueil) ; 
  • le choix du crématorium et de l’urne funéraire pour les cendres en cas de crémation ; 
  • le choix du monument mortuaire (pierre tombale) et/ou de la plaque funéraire ; 
  • l’organisation ou non de la mise en bière du corps en chambre funéraire pour se recueillir ; 
  • le choix de la concession et sa durée (cimetière situé dans la commune où résidait le défunt, celle où il est décédé ou bien dans le lieu où est situé le caveau de famille) ; 
  • les choix portant sur l’organisation de la cérémonie (religieuse ou civile) : décoration, musique, animation, etc. 

Gérer les frais d’obsèques d’un parent à Paris ou en Ile-de-France 

Même si rien n’est trop beau pour les funérailles d’un être cher, se questionner sur le budget est tout à fait légitime, d’autant plus si la personne décédée ne dispose pas d’un capital obsèques. En France, les obsèques coutent environ 4000 euros, mais le prix peut vite grimper selon :  

  • le type de sépulture ; 
  • le choix et le prix du cercueil ; 
  • la région où se déroulent les obsèques, la région parisienne est malheureusement une des plus chères ; 
  • l’agence funéraire choisie ; 
  • les prestations choisies. 

(Crédit photo : iStock)

Nous vous conseillons également